5ème Biennale armoricaine d'art vivant/contemporain

Musée d’art et d’histoire de Saint-Brieuc / Pavillon des expositions temporaires

Du 15 octobre au 12 novembre 2011

Face à une peinture de Béatrice Bescond, nous sommes tout d’abord saisis par une lumière, un mouvement coloré, quasi monochrome. S’approcher de la toile, c’est s’extraire du mirage, se rassurer en découvrant, derrière l’agitation des grains de lumière, la touche de l’auteur et la matérialité de la peinture. C’est aussi découvrir une figure, voir naître une forme, un élément identifiable. Les formes se font et se défont au rythme des touches. La vibration graphique et lumineuse interdit la fixité. Le regard est piégé. Il enchaîne les visions, mais ne s’arrête jamais, pris dans une spirale continue. Il s’ensuit un certain malaise visuel, un véritable aveuglement. L’image a tendance à s’effacer au profit du seul mouvement, qui convertit l’espace de l’œuvre en temps du regard.

Contact
beatrice.bescond@orange.fr

5ème Biennale Armoricaine d’Art Vivant / Contemporain
http://www.leregarddesautres.org/Bescond-beatrice_132.html